Vous avez déjà entendu parler du fameux « fichage à la Banque de France ». Que signifie ce terme ? Comment devient-t-on fiché à la Banque de France ? Existe-t-il des solutions pour éviter cette inscription suite à un incident de paiement ? Stop-Crédit vous aide à y voir plus clair au sujet de la Banque de France et des questions de crédit.

La Banque de France et le « fichage » : pourquoi est-on fiché ?

Le fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) regroupe les incidents de paiement concernant les crédits (selon certaines conditions) et permet aux établissements de crédit de connaître la solvabilité d’une personne, par simple consultation. Si vous êtes inscrit au FICP, votre situation financière n’a donc plus de secret pour les organismes financiers, et votre endettement est connu, limitant ainsi vos capacités d’emprunt.

Les conditions qui amènent à une inscription au FICP

Un retard simple de paiement pour un crédit ou la demande de modulation d’une mensualité ne va pas vous conduire à une inscription instantanée au FICP. L’inscription intervient uniquement lorsqu’un incident de paiement est caractérisé .

  • Si vous ne payez pas deux mensualités d’un crédit de manière consécutive ;
  • Si le montant de l’échéance d’un crédit n’est pas réglé pendant plus de 60 jours ;
  • Si vous utilisez abusivement le découvert autorisé et tardez à régulariser la situation pendant plus de 60 jours (pour un montant d’au moins 500€) ;
  • En l’absence de remboursement, et si l’organisme prêteur vous met en demeure, vous exigeant le paiement de l’intégralité du capital restant dû.

Une inscription au FICP dure 5 ans (en règle générale) mais une régularisation de la situation entraîne une radiation anticipée. Pour un cas de surendettement, les mesures de la commission restent inscrites au FICP pendant la durée d’exécution du plan de redressement.

Faire une demande de rachat de crédit avant d’être inscrit au FICP

Avant de vous retrouver « fiché » au FICP, il est important de prendre les mesures adéquates, en limitant votre taux d’endettement. Votre situation financière actuelle n’est pas bonne ? Vous pensez être en situation de surendettement ?

Le rachat de crédits par Stop-Crédit peut vous aider à réduire le montant de vos remboursements mensuels et vous éviter un fichage au FICP.
Pour disposer d’une première évaluation de votre situation, évaluez votre taux d’endettement avec notre calculateur en ligne et prenez contact avec un conseiller Stop-Crédit pour connaître les solutions possibles.
Salarié, artisan, commerçant, profession libérale, sans activité ou retraité, ne laissez pas votre équilibre financier vaciller et agissez. Le rachat de crédits peut être une solution à vos mensualités trop élevées (lien page avantages du RAC).